Combien d'argent les footballeuses gagnent-elles en 2023 ?

0
90
Source : mancity.com

Le salaire des meilleurs joueurs

Source : thehindu.com

Ada Hegerberg (23 ans), actuelle ballon d'or féminin, est le footballeur le mieux payé de la planète. Dans les rangs de l'Olympique Lyonnais, l'une des équipes les plus traditionnelles et au meilleur palmarès d'Europe, le footballeur gagne environ 400,000 XNUMX euros par an.
Les deux joueuses se suivent de près dans ce classement, et il s'agit d'Amandine Henry, avec un salaire de 360,000 ​​348,000 euros, et de Wendie Renard, qui a un revenu de XNUMX XNUMX euros. Seuls les salaires des joueurs sont inclus dans ces chiffres, sans tenir compte des autres sources de revenus, telles que la publicité.

Les données relatives aux contrats de ce type sont incluses dans ce que gagnent la joueuse de Sky Blue, Carli Lloyd, la quatrième la mieux payée, et la joueuse d'Orlando Pride, Marta Vieira da Silva, qui ferme le top cinq féminin. Selon la même publication, l'Américain dispose d'environ 345,000 340,000 euros, tandis que le Brésilien touche environ XNUMX XNUMX euros.

Comparaison avec les stars masculines du football

Source : fr.as.com

Les données peuvent difficilement être comparées à celles des joueurs les mieux payés du football masculin. Comptant toutes leurs sources de revenus, qui incluent en plus de leur salaire leurs importants contrats publicitaires, France Football a dressé cette année une liste qui plaçait Léo Messi et Cristiano Ronaldo en tant que leaders du classement, dépassant tous deux la barre des 100 millions d'euros. Les revenus de l'Argentin sont estimés à 130 millions d'euros, tandis que les Portugais sont à la traîne avec 113 millions d'euros, selon El Economista. Pour se faire une idée, la footballeuse qui gagne le plus au monde, Ada Hegerberg, gagne en un an ce que Leo Messi fait en une journée environ.

En comparant ces données avec celles des joueurs cités plus haut, hormis Hegerberg, qui n'atteint pas les 400,000 27 euros, on trouve des salaires deux cents fois plus élevés pour les joueurs. Une différence mineure si on la compare avec les salaires de joueurs comme Gerard Piqué (23 millions d'euros) ou Sergio Ramos (XNUMX millions d'euros) ; Malgré cela, la différence est encore stratosphérique.

La situation est encore plus critique dans les échelons inférieurs de ce sport. Dans le football féminin d'élite, 49 % des joueuses ne reçoivent même pas de salaire. Et dans le cas de 31% des joueurs qui le reçoivent, cela n'atteint pas les 500 euros, selon une étude réalisée par le syndicat AFE (Association des footballeurs espagnols).

Cette situation va radicalement changer cette année dans notre pays avec l'inclusion des footballeurs dans une convention collective, qu'ils négocient actuellement, garantissant un salaire minimum de 20,000 euros par an, légèrement supérieur au SMI, indique 20 Minutes. Un pas significatif, mais encore loin des revenus garantis par la loi aux footballeurs de Première Division (150,000 77,500 euros) et de Deuxième Division (XNUMX XNUMX euros).

La section des récompenses est également différente, avec une grande différence. Ainsi, le vainqueur de la Liga Santander gagne environ 20 millions d'euros, tandis que le club qui remporte la compétition féminine, la Liga Iberdrola, gagne un maigre 1,300 54 euros, soit environ XNUMX euros par joueuse.

Source : b92.net

La croissance du football féminin ne se reflète pas encore suffisamment dans le salaire de ses protagonistes. Ce sport est encore très éloigné par rapport à d'autres où, bien que cette polémique existe aussi, elle n'est pas aussi prononcée. Un tel exemple est le tennis, où à la fois le vainqueur masculin, Novak Djokovic, et la gagnante du tableau féminin, la Roumaine Simona Halep, a reçu le même prix de 2,622,467 XNUMX XNUMX euros au tournoi de Wimbledon.